Le programme des nouveaux ateliers de la Bibliothek Andreas Züst placés sous la direction de Simone Koller et de Annett Höland démarre en automne 2016. À cette occasion un hôte sera chaque fois invité à sélectionner un livre du fonds de la bibliothèque et utilisera ce dernier en tant que point de départ d’un atelier de deux jours. L’idée première est d’approcher de concert un thème à partir de lectures, de discussions et d’incursions associatives à travers la bibliothèque.

Les ateliers précédents

« Lire un livre n’est qu’une forme du ‹ lire › au sens propre du mot. Ceci signifie : poser l’un sur l’autre dans un rassemblement, en bref : collectionner. » (Martin Heidegger) – sous le couvert de cette maxime, la bibliothèque a organisé cinq ateliers entre 2012 et 2014 : partant de « Self and Others » de R.D. Laing, l’auteur et philosophe Aaron Schuster a fait une incursion dans l’histoire de la psychiatrie et du mouvement de l’antipsychiatrie. Le deuxième atelier a thématisé la linguistique journalière : une publication dans laquelle les expressions ont été maniées ad absurdum s’est matérialisée sous l’égide de l’artiste Tine Melzer. Une année plus tard, l’artiste féministe et pédagogue Doris Stauffer a commenté, expliqué et développé son travail et son œuvre. Jan Voss – artiste, éditeur, libraire et imprimeur sur Rotaprint – a parlé de ses livres dont 22 se trouvent dans le fonds de la bibliothèque, sur son art de faire des livres et a produit avec les participants et participantes « Leere Taschenbücher » (Livres de poche vides). Le musicien d’improvisation Andy Guhl était l’invité du cinquième atelier à l’occasion duquel il a exposé les règles essentielles de sa technique de travail et a, avec le groupe, expérimenté la production de sons à partir des moyens les plus rudimentaires.

09/2014
01/2014
07/2013
06/2012
05/2012

Andy Guhl
Jan Voss
Doris Stauffer
Tine Melzer
Aaron Schuster