La Bibliothek Andreas Züst propose diverses offres reliées à l’idée que, dans une bibliothèque aussi anticonformiste et personnelle que celle d’Andreas Züst, la recherche prédominante n’est pas celle d’un ouvrage de généralité, mais bien la relation entre l’être humain et la lecture. Car, selon Walter Benjamin – comme l’écrit Matthew Battles –, le livre le plus modeste possède la faculté de devenir « le livre du destin » au gré de la relation née entre son lecteur et lui. Et c’est ce type d’opportunités que veut offrir la Bibliothek Andreas Züst. Nous proposons donc aux visiteuses et aux visiteurs des visites guidées, des ateliers, un séjour pour les créateurs culturels ainsi qu’un programme sur mesures pour les écoles.
Visites guidées

Les visites peuvent être réservées, sur demande avec café et collation. Celles-ci seront placées sous l’égide soit de Bea Hadorn soit de Mara Züst. Elles s’adressent à des groupes intéressés et tiennent compte des besoins respectifs. Coût : 100 CHF pour une visite guidée, prix de la collation sur demande.

Écoles

L’offre « Sammeln und Baden » englobe divers modules destinés aux élèves des classes secondaires, aux confirmant-te-s ainsi qu’aux enseignant-te-s. Les modules de transmission se veulent un plaidoyer soulignant l’importance de donner à la pensée individuelle l’espace nécessaire ainsi que des opportunités dès le plus jeune âge. Une réalité prétendue certaine peut toujours être questionnée et remise en cause.

Notre démarche est le point de départ de cette activité de questionnement. Cette passation de « connaissances » ou d‘« approches non-conformistes », en prolongement de l’enseignement scolaire, peut exercer une influence fondamentale et positive sur la vie des jeunes et leurs possibilités de développement potentiel.

L’objectif est d’oser « élever la voix », tout en restant fidèle à soi-même. Ainsi peut-on être reconnu et redécouvert par les autres. « L’esprit bourdonnant est aujourd’hui […] la salle d’écho de ce qui est dehors dans l’univers interconnecté, la bruyante réalité bourdonnante […] et virtuelle. » (Anthony O. Scott in: Kritik üben. Die Kunst des Urteils) (trad. libre).